[26/09/2011, 20h] Marianne Michel, « Le pain, la bière et le pefsou en Égypte ancienne »

Michel Pefsou Affiche

La notion de pefsou qui intervient dans le comptage des céréales nécessaires à la fabrication du pain et de la bière est traitée de manière significative dans le corpus mathématique égyptien.

 

Mais que détermine exactement ce pefsou et pourquoi pouvons-nous le considérer comme un élément de recette du boulanger et du brasseur égyptien ? La réponse se situe dans les papyrus de Rhind et de Moscou.

 

A.s.b.l. Kheper
Collège Notre-Dame de Basse-Wavre,
rue du Calvaire, 4 à B - 1300 Wavre

[04/10/2011, 20h] Marianne Michel, « Les techniques de la statuaire de pierre en Égypte ancienne »

Michel Statuaire

Durant sa longue histoire, l'Égypte ancienne a produit nombre de statues de pierre. Nous nous intéresserons aux différents types de matériaux disponibles sur le sol égyptien, à leur moyen d'extraction, et enfin, aux techniques utilisées pour les exploiter.

 

Au travers des outils, des inachevés, des modèles et des exercices des sculpteurs, nous examinerons le travail de pierre tendre et le travail de pierre dure. Un inventaire sélectif illustrera également chaque matériau répertorié.

 

A.s.b.l. Kheper
Collège du Sacré-Cœur, Salle Magnée,
Boulevard Audent, 58 à B - 6000 Charleroi

[17/11/2011, 20h] Marianne Michel, « Les mathématiques égyptiennes »

Michel Mathematiques

Les anciens Égyptiens ont apprivoisé les nombres à leur manière. Nous verrons comment les nombres (et les fractions) étaient exprimés et comment les opérations élémentaires étaient traitées.

 

Ensuite, nous aborderons les calculs d'aire, les calculs de volume et nous nous intéresserons à la pyramide (pente).

 

Nous terminerons par l'analyse de quelques problèmes divers.

 

Lions Club de Belœil , Le Romantik,
rue de la Justice, 1 à B - 7904 Pipaix

[13/04/2012, 14h] Marianne Michel, « Les hiéroglyphes, déchiffrement et initiation »

Michel Hieros initiation

Il s'agit de retracer l'historique du déchiffrement des hiéroglyphes par les prédécesseurs de Champollion jusqu'à la conclusion de ce dernier : "Je tiens l'affaire !" et sa lettre à Monsieur Dacier de septembre 1822.

 


Cet exposé est suivi d'une initiation à l'écriture hiéroglyphique qui permet de mettre en évidence quelques spécificités de la langue des anciens Égyptiens et de l'écriture hiéroglyphique et donc de mieux comprendre les difficultés rencontrées pour la déchiffrer.

 

 

Université de Tous Âges Nord Luxembourg (Barvaux)
Route de Hamoir, 6 à B - 4190 Xhoris